Pervers narcissique : Comment ne pas devenir un pervers narcissique, quand l'un de nos parents nous a vampirisé affectivement ?

August 2, 2020

Si seulement il suffisait de blâmer l'autre de tout le mal qu'il a commis ! Si seulement il nous suffisait de reprocher à nos parents tous leurs travers, leur jurant que nous, jamais nous ne tomberons dans les mêmes ! Si seulement nous n'étions pas aussi nombreux à reproduire le schéma qui nous a fait souffrir !

 

Celui qui a côtoyé une personnalité qu'on appelle un "pervers narcissique" connait la complexité et la toxicité de cette relation. Cependant, attention à oublier sa part de responsabilité, attention à diaboliser cette personnalité qui est en très grande souffrance (et dans un déni potentiel), attention, à ne pas soi-même, retomber dans ce schéma, en voulant bien faire au point de s'oublier... lorsque le pervers était l'un de nos parents.

 

La psychothérapie vous aidera à comprendre, à voir comment vous fonctionnez, pour ne pas reproduire ce que vous avez subi. Qu'est-ce qu'un pervers narcissique ? Pourquoi et comment pouvons-nous à notre tour, devenir un "pervers narcissique" alors que nous en avons nous-même souffert en tant qu'enfant ?

 

 

© Juhasz Imre - La lune à deux faces, pourtant on voit toujours la même. Aller voir la face sombre de la lune demande de la volonté et plus d'énergie. Il en va de même sur un chemin de développement personnel. La faille narcissique est une blessure insupportable à regarder en face pour l'égo, car c'est se voir imparfait, et pour qui porte une grande blessure narcissique se voir ainsi peut-être d'une violence inimaginable. Là où l'égo a au contraire besoin de se surévaluer. C'est pour cela, qu'un esprit qui sait observer cette faille sans paniquer, est un grand esprit.

 

Dédramatiser le terme de "pervers narcissique"

Il faut d'abord s'entendre sur le terme pervers narcissique. De nombreuses personnes en dressent un portrait immonde et terrible. Lorsqu'on entend certains récits, où que l'on en vit un, on peut trouver cela immonde et terrible, et malheureusement dans certains cas ça l'est. Comprendre et dédramatiser le pervers n'excuse en rien la violence de certains actes et certaines paroles. Ce sont deux choses distinctes.

 

Le pervers narcissique possède une blessure profonde en lui. Il doute a la fois beaucoup de lui, et en même temps, il peut se montrer hautin, froid et sûr de lui. Tout cela n'est qu'apparence, et il est facile de s'y méprendre. L'une et l'autre des facettes se compensent : le besoin de séduire pour se sentir valorisé et renflouer la faille narcissique et la perversion et l'agressivité pour rejouer des souffrances ou extérioriser ce qui n'est pas encore alchimisé.

 

Pour comprendre ce qu'est la blessure narcissique, je vous invite à lire l'article correspondant dans le blog.

 

Photo © Juhasz Imre - La connaissance de soi permet de lever le voile sur les mécanismes inconscients et ainsi retrouver du pouvoir d'agir pour se transformer, et libérer notre Etre de schémas toxiques pour nous et notre entourage.

 

Sortir de la répétition

C'est la conscience et la compréhension de mécanismes psychologiques, et de comment nous fonctionnons, qui nous permet de ne pas retomber dans un même schéma. Celui qui aura été en contact avec un "pervers narcissique" dans son enfance, et qui refusera de travailler sur cette part là en lui, aura plus de chance, malgré lui, de redévelopper ce comportement. Reproduisant de parent à enfant, le comportement qu'on aurait tant aimé éviter.

 

Qu'est-ce qui fait que le schéma de perversion peut se répéter ? Voici une hypothèse que je pose tiré de ma clinique :

 

Un parent ayant une blessure narcissique, un "Moi" et une "identité" fragiles va avoir besoin, pour tenir, de se conforter qu'il est ok (qu'il a de la valeur). Sauf que comme il n'a pas intériorisé le fait qu'il était ok et avait de la valeur (dans le Surmoi), il va en permanence chercher de l'extérieur qu'il est ok et qu'il a de la valeur. En faisant ainsi il utilise l'autre (objectalisation), à des fins de valorisation de son égo.

 

© Pexels com - Le pervers narcissique porte en lui une grande faille narcissique, une grande blessure où derrière des apparences de séduction et de toute puissance, son ego crie à l'aide et à besoin de sentir qu'il a de la valeur. S'il perd l'objet qui l'a longtemps nourri, il pourra devenir très violent, hanté par les démons et la faible estime qu'il a de lui-même et qui en réalité est intenable. Il pourra agir comme une bête qui craint la mort, celle de l'image dont il a tant besoin. Ne pouvant plus jouir de l'autre par sa présence, il pourra jouir de l'autre dans sa souffrance. Car entre douceur et agression, la plus grande violence pour l'égo est dans l'ignorance.

 

Une mère qui demande de façon excessive à ce que ces enfants la remercie, et qu'ils reconnaissent son travail. Une mère qui se plaint tout le temps auprès de ses enfants. Une mère qui se montre surtout présente lorsqu'elle en a besoin pour elle. Tout cela contribue à délaisser l'enfant, qui peut avoir l'impression que quand il a besoin du parent, il n'y a en fait véritablement personne. Il n'intériorisera pas le fait qu'il a de la valeur, il aura des chances de tomber à son tour dans des dépendances s'il ne cultive pas de façon authentique et quotidienne, l'estime de soi.

 

C'est malheureux, mais comment une maman qui ne se sent pas OK peut se rendre disponible à l'autre ? Cette maman peut tomber dans l'illusion qu'elle est altruiste, et fera peut-être tout pour le prouver au monde, car la pensée que ce ne soit pas le cas pourrait au contraire être destructrice. La mère pourrait donc basculer dans un comportement bipolaire, entre crise d'absence et présence.

 

L'enfant, ayant servi d'objet (inconscient) au parent, n'aura pas appris à "se donner", et cherchera à donner aux autres (car il a été conditionné à donner à son parent). L'enfant pourra tomber dans le syndrome du sauveur, se sentant exister qu'à travers les bonnes actions et le regard de l'autre. Il pourra paraître agréable aux autres, et en fait manquer d'un cruel estime de lui-même. La source potentielle de sa souffrance se trouve dans la dépendance au regard de l'autre. "Si l'autre s'en va, je m'effondre, et je peux aussi éclater dans une hystérie". A ce moment là, l'enfant objectalise l'autre, puisque il a besoin de l'autre pour valider qu'il est ok. L'enfant reproduit alors le comportement dont il a souffert : l'objectalisation d'autrui pour remplir sa blessure narcissique.

 

L'enfant qui a souffert d'une perversion narcissique, pourrait reproduire ce comportement malgré lui s'il n'apprend pas à cultiver l'amour de soi. S'il n'apprend pas à agir en tant que sujet qui a le droit de penser, de s'affirmer et de prendre sa place, sans craindre le rejet, ni l'abandon ou la mort.

 

© Charles CROUZAT - Psy à Lille et Coach certifié HEC Paris

 

Charles CROUZAT - Votre Psy à Lille et Coach

Si j'ai eu à cœur de développer ce sujet, et d'écrire sur la blessure narcissique puis le pervers narcissique, c'est parce qu'en explorant mon ombre, dans ma psychanalyse, j'ai découvert ces parties là en moi. J'ai aussi vécu dans un terreau propice à ce que je décris.

 

Il y a peu d'études scientifiques sur le sujet, et le DSM-V (de la psychiatrie américaine) ne classifie pas le pervers narcissique. J'ai grandi avec ces personnalités là dans mon entourage, et après des années de travail sur moi, j'ai pris conscience de la faille narcissique que je porte moi-même, comme conséquence de ce vécu. Etrangement, une partie de moi aime cette folie, puisque d'une certaine façon, c'est elle qui me permet d'être où j'en suis aujourd'hui. A mesure que je l'identifie et je la vois, j'apprends à sublimer la peur que je porte en moi, et à me montrer au monde, plus imparfait, plus libre et plus heureux, afin de cultiver de façon authentique cette estime de moi et d'ETRE.

 

Vous pouvez prendre RDV avec votre Psy à Lille en ligne, ou l'appeler au 06 51 57 81 18.

Please reload

Articles Récents
Please reload

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles :

POSTS similaires - SUSCEPTIBLES DE VOUS INTERESSER

Please reload

PRENDRE RDV AVEC CHARLES CROUZAT - PSY LILLE & Coach

Contactez moi

Charles Crouzat

4 rue du chevalier Français,

59800 Lille 

(métro St Maurice Pellevoisin)

 

Prenez RDV avec votre Psy Lille en ligne, appelez-moi, ou envoyez-moi un message par la boite de contact ci-contre.

*Prospection commerciale interdite. Merci.

  • Facebook