Se libérer du "j'ai peur du regard des autres : j'angoisse et je stresse."

April 26, 2020

Vous vous souciez de votre apparence ? Vous vous souciez de ce que les gens vont dire de vous ? Vous cherchez donc à vous adapter, faire plaisir, ressembler à une image, et cela engendre tension, stress et anxiété ?

 

Rassurez-vous, ce trait de personnalité est très fréquent, et s'il est plus ou moins présent au fil du temps, nous pouvons tous le rencontrer sur notre parcours de vie.

© Pexels.com - femme se regardant dans le miroir - vouloir répondre à une image pour se sentir reconnu et aimé.

 

De part l'éducation, la plupart d'entre nous avons été conditionné à répondre à des injonctions parentales pour être aimé/reconnu par eux. Ces injonctions peuvent-être de faire plaisir, d'être parfait, d'être fort pour ne pas montrer ses émotions, de faire des efforts en montrant qu'il faut en baver pour exister.

 

Notre enfant intérieur a toujours besoin de cet amour du parent, et nous projetons cette dynamique psychologique inconsciente sur notre environnement social : ami(e)(s), conjoint(e)(s), amant(e)(s), collègue(s).

 

 © Pexels.com - groupe d'amis / famille passant un moment ensemble

 

C'est pour se sentir aimé et reconnu que nous allons développer des stratégies et comportements sociaux qui peuvent être décalés de notre véritable être/nature. Un peu comme le chat qui a compris qu'en miaulant il avait le droit à sa pâté, nous allons chercher comment obtenir la reconnaissance et nous soumettre à des attitudes et comportements, quitte à nous oublier. C'est ainsi que nous devenons nous même acteur et responsable d'une dynamique inconsciente qui contribue a nous écarter du bonheur.

 

© Pexels.com - chat faisant la sieste. C'est un mécanisme primaire que de développer des stratégies pour s'adapter et être accepté par le groupe. Il en va de la survie des espèces.

 

Un jour, par la force des choses et l'expérience de vie, nous prenons conscience que quelque chose cloche. Au ami nous dit avoir fait un travail sur lui et que ça lui a fait du bien, et nous voila à notre tour lancé sur une voie que l'on pensait seulement réservée aux autres.

 

Le décalage entre qui nous sommes vraiment, et l'image à laquelle nous cherchons correspondre, va se manifester en nous par une tension intérieure : du stress, de la peur, de l'anxiété, de la rumination. L'anxiété est donc un symptôme positif venant nous apprendre quelque chose sur nous. Le travail thérapeutique consiste donc à accueillir ce ressenti en respirant avec, en le sublimant grâce au dialogue.

 

Devenir soi, demande de rencontrer les forces et dynamiques en nous, c'est cela qui nous mène au véritable bonheur, à la joie d'être. C'est un chemin de vie, que vous pouvez faciliter par la rencontre de maîtres spirituels et par certaines voies thérapeutiques. Attention, veillez toujours à rester le maître de vous-même, et par sécurité ne vous abandonnez jamais à un maître ou à un thérapeute. Au contraire, votre chemin est de devenir votre propre maître en contactant votre essence, ne vous soumettez pas. Deviens qui tu es. (Nietzsche)

 

© Symbole du Christ Rédempteur - la puissance est à rechercher en soi

 

Apprenez à vous libérer de cette tension intérieure. Vous ne pouvez pas faire l'économie de qui vous êtes. La voie la plus écologique est d'embrasser son Etre. Notre être se manifeste d'autant plus lorsque nous cessons de nous agiter et de chercher à fuir l'inconfort que nous ressentons lorsque nous sommes par exemple confinés chez nous. Le fuir c'est rester sans cesse dans l'action, dans l'occupation ou au contraire dormir et rester passif (qui est différent de méditer). La rencontre avec son être est exigent et libérateur. Gardez donc la force/foi. La méditation est une des disciplines permettant de se rencontrer : entre l'action et l'inaction.

 

Apprenez à accoucher de vous-même, car si vous ne le faites pas, personne d'autre ne le fera pour vous. Accoucher à soi, peut se faire par le dialogue et la maïeutique. Socrate le pratiquait il y a plus de 2 millénaires, aujourd'hui on les appels tantôt coachs, psychothérapeutes, psychanalystes, thérapeutes.

 

© Nous possédons en nous les germes de qui nous sommes. Notre "moi" conscient appartient à un écosystème plus grand et inconscient qu'il peut accuser et blâmer ou accueillir et embrasser.

 

Votre travail consiste à apprendre à vous accueillir tel que vous êtes dans chaque pan de la vie. Apprenez à vous affirmer, à vous montrer au monde tel que vous êtes.

 

Gardez à l'esprit que nous sommes bien plus que ce que les autres pensent ou jugent de nous. Et si cela vous aide, dites-vous que quand on parle des autres, on parle bien souvent de soi...

 

Votre chemin peut se faire par étapes. En voici quelques-unes : 

1) Apprendre à identifier ce qui se passe en soi (sensations physiques primaires),

2) Apprendre à accueillir l'inconfort 2 minutes avant de sauter sur notre pulsion pour soulager la tension.

3) Apprendre à mettre en mot ce qui se passe pour mieux comprendre notre dynamique interne et augmenter notre pouvoir d'agir.

4) Modifier petit à petit nos croyances et actions grâce à l'étude et la thérapie.

5) Apprendre à échouer en gardant la foi. Accueillez la rechute qui est naturelle et vient nous apprendre. On n'apprend pas à marcher en 1h. Il nous faut 2000 tentatives.

 

 ©Pexels.com - Enfant qui apprend à marcher - apprendre à échouer

 

Charles CROUZAT - votre psy à Lille

Je possède de nombreuses peurs. Parfois j'ai peur des autres. Je peux avoir peur de ne pas être assez bon pour mes clients et patients. J'ai de nombreux doutes. Et pourtant aux yeux de certains je peux paraître comme un professionnel sans peurs, je peux inconsciemment cultiver cela aussi. Etre soi, c'est bien plus que d'avoir telle ou telle réputation, avoir telle ou telle image. Accorder de l'importance à une image positive, c'est en accorder tout autant à la négative. Cela est impermanent et peut faire souffrir. La vraie joie vient d'une forme de détachement du regard de l'autre, au profit d'un lien à soi, à ses valeurs et son potentiel. Il n'y a qu'en le cultivant chaque jour et en agissant en conscience, qu'on se découvre et qu'on devient.

 

Je reçois sur Lille. Pour plus d'informations vous pouvez consulter la page www.charlescrouzat.com. Merci pour votre confiance et votre ouverture du cœur.

 © Charles CROUZAT - formé en psychothérapie analytique intégrative - formé au titre de psychologue du travail - certifié à pratiquer un coaching d'orientation Gestalt

 

Please reload

Articles Récents
Please reload

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles :

POSTS similaires - SUSCEPTIBLES DE VOUS INTERESSER

Please reload

PRENDRE RDV AVEC CHARLES CROUZAT - PSY LILLE & Coach

Contactez moi

Charles Crouzat

4 rue du chevalier Français,

59800 Lille 

(métro St Maurice Pellevoisin)

 

Prenez RDV avec votre Psy Lille en ligne, appelez-moi, ou envoyez-moi un message par la boite de contact ci-contre.

*Prospection commerciale interdite. Merci.

  • Facebook