Je suis tombé amoureux de mon psy, que dois-je faire ?

November 24, 2019

Et oui ! Il est tout à fait possible de tomber amoureux de son psychologue, son psychothérapeute, ou encore son coach. Cela est-il dangereux ou mauvais ? Dois-je arrêter ou continuer mon coaching ou ma psychothérapie ? Tout dépend du professionnel en face de vous. Laissez-moi vous expliquer ce qui peut provoquer cela, et en quoi cela peut-être positif dans votre développement. Je vous indiquerai aussi comment avancer avec, et ne pas rester dans une dépendance affective qui pourrait vous brider, et bien au contraire réorienter cet Amour pour vous et votre entourage.

 © Pexels.com - Je suis tombé amoureux de mon psy

 

Une expérience fréquente en cabinet

"Je suis tombé amoureux de mon psy. Je pense à lui même après nos rencontres. Parfois jusque 2 jours après... J'aimerais lui dire, mais je ne sais pas comment. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui m'a autant compris, qui m'a autant permis d'être moi-même..."

 

Lorsque l'on rencontre quelqu'un qui nous permet de nous accepter tel que l'on est, qui nous permet d'accoucher de nous-même, de nous réaliser, il est normal de ressentir de l'Amour. C'est peut-être même un indicateur de votre développement. De façon humaine, nous projetons cet amour sur l'autre, et dans ce cas, notre psy. Nous pensons que c'est lui qui est responsable de l'Amour que nous ressentons, nous projetons même notre amour sur lui pensant que c'est lui que nous aimons (nous l'objectalisons). Si en plus il ou elle a un physique agréable, cela peut aider à créer une confusion. "Une confusion ?" me diriez-vous ? "Mais pourtant mes sentiments sont vrais", oui et en même temps il s'agit d'une projection de quelque chose qui est en vous, qui émane de votre Soi. 

 © Pexels.com - J'aime mon psy - il me permet de me réaliser, d'être vraiment moi

 

Si j'aime mon psychothérapeute ou mon coach, c'est peut-être parce qu'il me permet d'apprendre à m'accepter et m'aimer tel que je suis

 

Nous vivons dans un monde d'apparences extérieures, nous sommes en permanence jugés sur notre physique, nos comportements, nos croyances, nos pensées, et souvent nous mettons de côté notre "vrai moi" pour être accepté / aimé des autres.

 

S'il y a bien un lieu, où je peux laisser tomber les masques, c'est dans un cabinet de psychothérapie et de coaching. Plus je noue une alliance avec mon professionnel, plus je peux descendre dans les profondeurs de mon être, pour me découvrir, me révéler, me rapproche de mon Soi. Je contacte alors une énergie de vie extraordinaire, ce que Freud nomme la libido, qui est plus que l'énergie sexuelle. La libido est l'énergie de vie, une énergie créatrice. Il s'agit d'une des énergies les plus puissantes et les plus difficiles à "porter". Nous ne sommes tellement pas habitués à être dans une relation "auto-emphatique" (terme emprunté à M. Rosenberg) de ce que nous expérimentons corporellement, que nous projetons sur les formes extérieures toutes nos sensations et émotions. Il en est de même pour l'Amour.

 

Les méditants avancés, expérimentent cette relation "auto-emphatique", et apprennent à accueillir ce qui est.

 © Pexels.com - l'auto-empathie

 

Comment ne pas souffrir de l'Amour pour mon psy

Si vous lui faites confiance, vous pouvez lui en parler. Il devrait être à même de l'entendre et de vous aider à identifier ce qui fait que vous ressentez de telles sensations et émotions. S'il est un maïeuticien, il vous accompagnera un peu plus loin à identifier et cerner cet Amour qui est le vôtre. Vous pourriez ressentir toute une palette d'émotions (dont de la tristesse et de la joie). Une tristesse de ne pas avoir su voir plus tôt, une joie chaude de vous être "enfin" trouvé / retrouvé... Vous pourrez ainsi accueillir votre du, ce que vous êtes, tout simplement.

 

Votre psy pourrait vous aider à prendre conscience que l'Amour que vous ressentez, cette lumière, cette pulsion de vie qui vous anime et qui vous permet d'être, c'est vous. Peut-être, à ce moment là, est-il temps pour vous de continuer un bout de chemin seul ?

 © Pexels.com - L'auto-responsabilisation - une clé pour s'aimer soi

 

L'auto-responsabilisation une posture du psy ou du coach, qui limite la mauvaise dépendance affective

 

L'Amour que j'évoque ici, nait d'une maïeutique. Il ne s'agit pas d'un Amour où j'aime l'autre pour ce qu'il me dit ou me conseille, ce qui pour moi serait un amour plus risqué si votre professionnel n'a pas le recul suffisant. Il est facile, même pour votre psy, de tomber dans cet amour. A première vue, ce n'est pas ce que nous attendons d'un travail thérapeutique.

 

Le fait que Carl Jung ait des rapports sexuels avec l'une de ses patientes, lui a value une querelle avec Sigmund Freud, qui l'assignait d'avoir cédé au contre-transfert.

 

© Charles CROUZAT - Psy sur Lille - Coach sur Lille 

 

En tant que professionnel, des client(e)s ont pu ressentir cet Amour, certains m'en ont parlé, d'autres probablement pas.

 

J'ai toujours renvoyé la responsabilité au client/patient. Et je vous accompagnerais à verbaliser cet Amour et aller à sa rencontre. Je ne suis qu'un facilitateur de votre être, un maïeuticien, un être qui aide votre âme à s'incarner au mieux. Pour me rencontrer : 06 51 57 81 18 - www.charlescrouzat.com.

 

Please reload

Articles Récents
Please reload

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles :

POSTS similaires - SUSCEPTIBLES DE VOUS INTERESSER

Please reload

PRENDRE RDV AVEC CHARLES CROUZAT - PSY LILLE & Coach

Contactez moi

Charles Crouzat

4 rue du chevalier Français,

59800 Lille 

(métro St Maurice Pellevoisin)

 

Prenez RDV avec votre Psy Lille en ligne, appelez-moi, ou envoyez-moi un message par la boite de contact ci-contre.

*Prospection commerciale interdite. Merci.

  • Facebook